Centre Culturel Hâ 32
Accueil Qui sommes-nous ? Annonces

Navigation

Le mot de la Présidente du 19 décembre 2006

Objectivité et subjectivité

 

Objectivement on pourrait bien mieux faire, objectivement tout ne va que moyennement bien, subjectivement on est vraiment fier parce que tout va (très) bien ! Sans vouloir faire un long traité philosophique au sujet de ces deux termes « objectivité et subjectivité », nous voyons la différence d’approche quand nous réfléchissons au déroulement et au succès du cycle en cours.

Objectivement, nous avons entendu trois conférences très différentes, objectivement les « midi-14heures » ont réuni autour de thèmes variés un public fidèle et attentif.

Subjectivement, les trois conférences étaient, chacune dans son genre, des petits bijoux, pédagogiques, enlevées, surprenantes et toutes ont fourni matériau à une discussion vivante avec un public impliqué. Subjectivement nos rencontres de midi sont elles aussi plus vivantes que jamais, nous nous régalons de la nourriture tant intellectuelle que gastronomique ! Nous profitons tous de ce partage.

Objectivement, il est compréhensible que parmi les amis du Centre Culturel Hâ32 il y ait des personnes qui ne se sentent pas très attirées par le sujet de cette année, qui viennent un peu moins souvent parce que elles n’ont pas envie de participer à de tels partages.

Subjectivement, il est compréhensible que ces amis ne soient pas parmi nous, mais nous leur disons du fond du c ?ur qu’ils nous manquent et que nous comptons très fort les revoir bientôt. Nous avons besoin de toutes et de tous pour être ce « Hâ 32 » , auquel nous tenons tous beaucoup.

Objectivement et subjectivement je vous souhaite de tout c ?ur, très chers tous, de très bonnes fêtes de fin d’année !


Retour au sommaire