Centre Culturel Hâ 32
Accueil Qui sommes-nous ? Annonces

Navigation

[ Avertissement : les points de vue développés dans le texte qui suit sont ceux de l'auteur et n'engagent pas le Centre Hâ 32 qui a pour habitude de ne pas prendre parti dans les débats de société qu'il suscite. ]
Conférence du 17 novembre 2005 – Avec Jean-François Baré, anthropologue

Le voyage comme découverte scientifique

 

Dans le cadre du cycle 2005-2006 « L’Homme en mouvement, Voyages et migrations », le Centre Hâ 32 a proposé une soirée avec

Jean-François Baré, anthropologue

Au XVIIIième siècle, siècle de la grande Encyclopédie, les voyages de découverte constituent des voyages par excellence, puisque leurs auteurs ne savent pas exactement où ils vont. Cette « découverte » - la est d’ailleurs à double sens : les explorateurs, dont notamment James Cook, découvrent le Pacifique insulaire (à partir de Tahiti) mais les peuples du Pacifique insulaire « découvrent » les explorateurs, et quelque chose qui s’appelle la Grande Bretagne, voire l’Europe.

Bibliographie de l’intervenant :
- Tahiti, les Temps et les pouvoirs, ORSTOM, Paris 1987
- Le Malentendu Pacifique. Des premières rencontres entre Polynésiens et Anglais et de ce qui s’ensuivit avec les français jusqu’à nos jours. (2ème édition, Éditions des Archives Contemporaines, Paris 2002).

JPEG - 36.9 ko
Jean-François Baré
(cliquez pour agrandir)

Retour au sommaire