Centre Culturel Hâ 32
Accueil Qui sommes-nous ? Annonces

Navigation

[ Avertissement : les points de vue développés dans le texte qui suit sont ceux de l'auteur et n'engagent pas le Centre Hâ 32 qui a pour habitude de ne pas prendre parti dans les débats de société qu'il suscite. ]
Après la soirée du 23 janvier 2014 – dans le module : une suite sur le TEMPS

Langue et temporalité, avec Henri PORTINE, Professeur de linguistique, Université Bordeaux Montaigne

 

Dans le cadre de son programme d’activités 2013-2014, le centre Hâ 32
a proposé une soirée le jeudi 23 janvier à 20h30 sur

Langue et temporalité

Cette soirée a pris la forme d’une causerie, après la présentation d’un diaporama de 12 vues sur les catégories du temps en linguistique et la distributions d’un "exemplier" de 22 extraits. Faute de temps, les exemples n’ont pu être rattachés au diaporama et au texte introductif ci-dessous. Les vues du diaporama et les exemples ont été regroupés et présentés en l’état dans le document ci-joint.

A priori, le temps est chose simple puisqu’il est linéaire et continu. Pourtant la langue nous offre des moyens de rompre cette linéarité et ce caractère continu :
- repérages incomplets ;
- mondes parallèles ;
- évocation du faux en un « faisons comme si » ;
- distorsion par extension ou par contraction ;
- déplacement de l’envisagement (considérer l’action dans son aboutissement ou dans son déroulement) ;
etc.
Mais si la langue nous fournit ces différents moyens, l’activité discursive les met en œuvre et nous permet soit de coller à notre réel soit de nous en évader.


Langue et temporalité - 23/01/2014

Retour au sommaire